Les pets-de-nonne

  • Raph
    Raph
    Modérateur

    le mardi, 23 juillet 2013 à 15:06 Citer ce message

    Dans un couvent, il y a bien longtemps de cela, on célébrait la fête de la Mère Supérieure : pour l'occasion, la sœur cuisinière avait inventé une pâte à beignets dont elle voulait faire la surprise à la communauté.
    La friture commençait à frémir et la bonne sœur tenait dans une cuillère un peu de sa pâte. Ensuite, peut-être à cause de l'émotion, un ... petit vent lui échappa qui la fit sursauter (eh oui, un rien fait sursauter les nonnes) et la cuillerée de pâte tomba dans la friture

    Ô merveille ! Celle-ci (la pâte, pas la friture ni la nonne) se mit à gonfler puis elle fit une cabriole (toujours la pâte...) et devint toute blonde puis dorée . la pâte encore, car l'histoire ne dit pas si la nonne était blonde

    Celle-ci (la nonne, pas la pâte, vous suivez ?) , remise de ses émotions, laissa tomber (volontairement cette fois) une autre cuillerée de pâte.
    Ravie du résultat, elle appela ses compagnes et la Mère Supérieure qui déclara que, dorénavant, ces jolis beignets s'appelleraient des "pets-de-nonne"
    Image

Répondre à ce message