Les crêpes

  • Raph
    Raph
    Modérateur

    le mardi, 27 novembre 2012 à 18:14 Citer ce message

    Les galettes, simple mélange de farine et eau, ont dû apparaître vers 7 000 ans avant J.C., en même temps que les bouillies, les soupes et les premières formes de pain sans levain. Peut-être sont-elles nées de la maladresse d'une femme qui, renversant de la bouillie sur la pierre brûlante du foyer, s'aperçut qu'elle obtenait ainsi une galette très plate, cuite instantanément et agréable au palais.

    On retrouve d'ailleurs des sortes de galettes ou crêpes dans toutes les civilisations de l'Ancien et du Nouveau Monde, qu'elles soient faites à partir de farine de blé, de riz, de maïs ou d'autres céréales.

    Au XIIème siècle, les croisés rapportèrent le sarrasin d'Asie et cette plante trouva dans les terres acides de Bretagne un milieu favorable à son développement. Pourtant, il fallu attendre encore plus d'un siècle avant que le sarrasin moulu en farine n'entre dans la composition des galettes. Celles-ci servirent alors de pain dans les campagnes, le froment étant surtout réservé aux propriétaires terriens et aux habitants des villes. On les fit même sécher dans les greniers afin de les garder pour les soirs de disettes où, la soupe étant trop claire, elles venaient l'épaissir dans l'écuelle.

    On trouve le première recette de crêpes en France vers 1390 dans "Manager de Paris". L'auteur explique comment faire des "crespes" avec de la farine de froment, des oeufs, de l'eau, du sel et du vin. Ces crêpes sont cuites dans un mélange de saindoux et de beurre, et saupoudrées de sucre avant d'être servies.

    A la fin du XVIIIème siècle, le dictionnaire universel décrit les crêpes comme "une espèce de pâtisserie, forte connue dans quelques provinces de l'Ouest".

    De nos jours, les crêpes et les galettes sont connues bien au-delà des quatre départements de le Bretagne
    Image

Répondre à ce message