Saint Nicolas

(cliquez pour entendre la chanson interprétée par Gibus et Anne)

Le 6 décembre, en Lorraine, ainsi que dans quelques autres régions d'Europe, nous fêtons Saint Nicolas

Rappel historique :

Saint Nicolas, évêque de Myre, fut emprisonné puis tué aux temps des persécutions sous l'Empire Romain. Il serait décédé le 6 décembre 343

On l'ensevelit dans un tombeau de marbre

On dit que de sa tête jaillit une fontaine d'huile et de ses pieds une source d'eau et que de tous ses membres, il sort une huile aux vertus guérissantes

Longtemps après la mort de Nicolas, les turcs détruisirent la ville de Myre. Or, 4 moines ont montré le tombeau de Saint Nicolas à 47 soldats de Bari (Italie) venus dans la ville. Ces soldats l'ouvrirent et trouvèrent ses os qui nageaient dans l'huile. Ils transportèrent ces reliques dans leur ville de Bari

Ces reliques accomplirent de nombreux miracles en Italie : elles protégeaient des voleurs, du diable; elles sauvaient de la noyade et ramenaient les enfants perdus ou volés

Quelques années après l'arrivée des reliques du Saint en Italie, un chevalier lorrain qui revenait de croisade passa à Bari . Il déroba un doigt du saint pour l'amener dans sa ville natale : Saint-Nicolas-de-Port

saint-nicolas-de-port-1-small.jpg

(basilique de Saint Nicolas de Port)

Bientôt des pélerinages importants furent organisés dans cette petite ville de Lorraine

La légende de Saint Nicolas :

Depuis le XII° siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s'ils ont été obéissants . Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas :

le Père Fouettard

pere-fouettard-1.gif

Au fil des siècles, la légende disparut peu à peu à l'exception d'un épisode conté par Saint Bonaventure au XIII° siècle : celle des enfants enlevés, tués, mis au saloir et sauvés par Saint Nicolas qui leur rendit la vie

 C'est la légende la plus marquante sur la vie du saint. Elle a donné naissance à une chanson

legende-saint-nicolas.jpg

Le décor et cerains détails évoluèrent et la légende s'adapta progressivement à la région, pour entrer définitivement dans les mémoires lorraines

 

Autre légende attachée à Saint Nicolas :

Saint Nicolas serait né au sein d'une famille de riches chrétiens pieux . Après la mort de ses parents, il donna tout aux pauvres.

Un père, noble appauvri et ses trois filles vivaient autrefois à Patara. Le père s'étant endetté, il était sur le point de vendre ses filles comme esclaves afin d'améliorer la situation familiale (dans l'Antiquité, la dot d'une jeune fille servait souvent à subvenir aux besoins de ses parents et de la famille )

Lorsque Saint Nicolas apprit ses faits, il alla, pendant trois nuits consécutives, jeter de l'argent par la fenêtre de la chambre à coucher du père. Celui-ci put ainsi rembourser ses dettes et aussi pourvoir aux dots de ses filles .

Le fardeau de la pauvreté ne les menaçant plus, chacune put alors choisir son destin

Nicolas de Myre est considéré Saint parce qu'il a su voir l'asservissement qui menaçait les trois jeunes filles. Il leur fit don de pièces d'or qui servirent de dot et leur permirent ainsi de retrouver la liberté

Certaines versions de cette histoire racontent que Saint Nicolas aurait jeté les pièces d'or par la cheminée, d'autres disent qu'il les aurait laissées sur le pas de la porte.

saint-nicolas-6-decembre.jpg