Fête de la musique - Fête de la St Jean

 

On constate que la fête de la musique fêtée le 21 juin depuis peu d'années, jour du solstice d'été, se détache de la Saint Jean plus que millénaire fêtée le 24 juin, avec ses  feux allumés au soir du 23 juin du solstice d'été, et pourraient cependant se situer à la même date, mais...    

La fête de la musique se célèbre le 21 juin, la Saint Jean le 24.

En d'autres termes, la première a lieu au nouveau solstice, la seconde à l'ancien. Le quiproquo provient tout simplement des réformes successives qu'a subies l'établissement du calendrier.

Autrefois les anciens vouaient une adoration toute particulière au soleil, objet d'un culte que lui manifestèrent de nombreuses civilisations.

Comme pour le soleil, l'homme voua au feu un culte tout aussi important à l'honorer et le fêter, entre autre, quand l'astre atteint sa plus grande et sa plus petit déclinaison. Ces points de la révolution solaire appelés solstice d'été et d'hiver.

Sous le vocable de la Saint Jean l'on en retrouve l'existence aux environs de 1180 alors que ceux du solstice ou celtique bien  avant le Christianisme à des temps très anciens.

Bien que le jour de la Saint Jean se fête le 24 juin les feux s'allument au soir du 23 juin, nuit qui précède la Saint Jean. A l'inverse des autres saints, Saint Jean-Baptiste est fêté le jour de sa naissance et non de sa mort.

Tous les feux allumés en dehors de cette date ne peuvent se prévaloir de Saint Jean.